Cover image (L'autre moitié de soi)

Peut-on renoncer à une partie de soi-même à tout jamais ?
Depuis un siècle, les Noirs de Mallard, dans le nord de la Louisiane, s’échinent à éclaircir la couleur de leur peau par des mariages métissés. Quatorze ans après la disparition des jumelles Vignes, l’une d’elles réapparaît. Pourquoi est-elle revenue avec sa fille dans cette communauté qu’elle a toujours voulu fuir ? Retrouvera-t-elle sa sœur, disparue sans laisser de trace ?
Brit Bennett dresse le portrait de trois générations de femmes à travers une intrigue forte. Bien au-delà de la question raciale, le roman explore l’influence du passé sur les désirs, les attentes et le destin de chacun, et la façon dont on est poussé à s’en libérer malgré les contraintes de classe et de genre.
Dans ce roman magistral sur l’identité, l’autrice interroge les mailles fragiles dont sont tissés les individus, entre la filiation, le besoin dévorant de trouver sa place et le rêve de devenir quelqu’un d’autre.