Le droit d'être rebelle

Correspondance de Marcelle Ferron avec Jacques, Madeleine, Paul et Thérèse Ferron

Le droit d'être rebelle

Il est de ces familles remarquables, de ces familles choyées par les dieux qui comptent en leur sein plusieurs créateurs de premier plan. C’est le cas, au Québec, du clan Ferron.

Ce volume rassemble la correspondance croisée qu’ont entretenue Marcelle, Jacques, Madeleine, Paul et Thérèse Ferron, de 1944 à 1985. On les voit s’épauler, se quereller, débattre, s’aimer, se détester. Il est question de littérature, d’art, de société et de politique, mais aussi de la vie quotidienne, de divorce, des
enfants et des joies et des soucis qu’ils apportent, d’amour, de la difficulté de gagner sa vie quand on est artiste.

Ce livre se distingue des autres recueils de la correspondance du clan Ferron qui sont déjà parus, dans la mesure où ce n’est ni une édition critique ni une édition exhaustive. Presque toutes inédites,
les cinq cents lettres qu’il rassemble ont été choisies de manière à former un grand roman épistolaire et familial. On y suit la destinée d’êtres exceptionnels : Jacques, le tourmenté, qu’on regarde comme le chef du clan mais dont on se méfie à cause de son goût immodéré de la provocation. Marcelle, l’infatigable combattante pour son art et pour sa liberté, qui doit réinventer la place qu’on accorde alors aux femmes dans le monde des arts plastiques, et dans le monde en général. Madeleine, qui jouit d’une vie en apparence libérée des soucis, mais qui doit néanmoins lutter pour imposer sa voix et son art. Thérèse, qui réussit peu à peu à surmonter des circonstances adverses pour voir son talent de journaliste reconnu juste avant d’être emportée, au début de la quarantaine. Paul, l’homme de raison, qui est un roc au milieu de ces personnalités explosives.

Ce sont donc des personnages plus grands que nature que nous suivons sur plus de quarante ans, mais c’est également toute une histoire de la vie intime au Québec depuis l’après-guerre jusqu’au milieu des années 1980 qui se déroule sous nos yeux.

Table of Contents

Table of Contents
Le droit d'être rebelle 1
Avant-propos 9
Noms et surnoms des membres du clan Ferron 15
PREMIÈRE PARTIE - Aimer vivre est un combat 17
1944 19
1945 27
1946 31
1947 39
1948 73
1949 125
1950 173
1951 203
1952 213
1953 227
DEUXIÈME PARTIE - La peinture est un amour fatal 241
1953 243
1954 269
1955 295
1956 319
1957 347
1958 371
1959 387
1960 405
1961 423
1962 439
1963 475
1964 487
1965 513
1966 533
TROISIÈME PARTIE - Une démesure nécessaire 549
1966 551
1967 555
1968 567
1969 577
1970 583
1971 585
1972 589
1974 591
1978 595
1980 597
1981 599
1983 601
1984 609
1985 617
Postface 619